Bienvenue sur le site https://www.chirurgiefaciale.fr ! E-Mail: docteurfroget@chirurgiefaciale.fr | Tél. : 04.74.70.39.20

Oreilles décollées

Otoplastie

La correction d’oreilles décollées nécessite une intervention chirurgicale appelée “otoplastie”.
Les oreilles décollées sont dues à une malformation du cartilage de l’oreille.
On peut distinguer trois types de malformations qui sont généralement associées entre elles :

  • L’HYPERTROPHIE DE CONQUE : le cartilage de la conque est trop grand, projetant l’oreille vers l’avant.
  • L’HÉLIX VALGUS : l’axe d’implantation de l’oreille est excessif.
  • LE DÉFAUT DE PLICATURE : les plis du pavillon de l’oreille sont trop peu marqués.

L’otoplastie a pour but de corriger ces anomalies, en gardant un aspect naturel et symétrique des oreilles. La correction des oreilles décollées peut se faire à partir de l’âge de 7 ans, si l’enfant en fait la demande. Elle peut aussi se faire à l’âge adulte. L’otoplastie peut être prise en charge par la sécurité sociale s’il existe « une gène sociale importante ».

Exemple de correction des oreilles décollées

Otoplastie après intervention

Oreille après l’intervention

Oreille décollée

Oreille décollée

 

Déroulement de la prise en charge

ANESTHÉSIE ET HOSPITALISATION
Trois procédés sont envisageables :
  • Anesthésie locale
  • Anesthésie locale associée à une sédation réalisée par un médecin anesthésiste
  • Anesthésie générale

Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d’une discussion entre vous et le docteur Froget. L’otoplastie se fait en général en chirurgie ambulatoire, sur une demi-journée.

L'intervention et les suites opératoires
Chaque oreille nécessite un traitement qui lui est propre, en fonction de sa déformation. Toutefois, on peut retenir des principes de base communs :
  • Les incisions cutanées sont situées uniquement dans le sillon rétro-auriculaire, c’est-à-dire dans le pli situé derrière l’oreille.
  • Le principe de l’otoplastie est de recréer ou d’améliorer les reliefs naturels de l’oreille en taillant et remodelant le cartilage, puis le pavillon est ramené en bonne position par rapport au crâne et fixé par des points profonds.
  • Un bandage est réalisé afin de maintenir les oreilles en bonne position.
Les douleurs sont habituellement très supportables grâce au traitement antalgique. Le premier pansement sera refait par le docteur Froget entre le lendemain et le 3ème jour post-opératoire.L’ablation des fils de suture se fait vers le 10ème jour par le docteur Froget. Ensuite, un simple bandeau devra être gardé jour et nuit pendant 15 jours, associé à des soins infirmiers 2 à 3 fois par semaine.
Résultat et complications
Un délai de deux mois est nécessaire pour apprécier le résultat final. L’intervention aura le plus souvent permis de corriger les anomalies et d’obtenir des oreilles normalement positionnées et orientées, bien plicaturées et d’aspect naturel.
Dans la grande majorité des cas, les résultats sont définitifs. Toutefois, une récidive partielle du décollement peut parfois survenir à moyen terme, pouvant alors nécessiter une ré-intervention. Même si les complications sont relativement rares, il est indispensable que vous en ayez connaissance :
SAIGNEMENT POST-OPÉRATOIRE
la plupart du temps minime et normal, un saignement post opératoire abondant pourra nécessiter une ré-intervention pour stopper l’hémorragie ou évacuer un hématome.
INFECTION
elle est actuellement très rare grâce aux mesures d’asepsie opératoire. Si elle survient, un traitement antibiotique devra rapidement être mis en route afin d’éviter une atteinte du cartilage. L’infection se manifeste par des douleurs qui réapparaissent, des écoulements purulents, une oreille rouge, chaude et douloureuse.
NÉCROSE CUTANÉE
exceptionnelle, elle survient parfois du fait de troubles de la circulation sur la peau très fine au niveau d’un relief cartilagineux. La cicatrisation se fera grâce à des pansements.
CICATRICES ANORMALES
des cicatrices hypertrophiques voire chéloïdes peuvent survenir, ceci même en l’absence de tout autre complication. Il s’agit de cicatrices qui augmentent de volume, et peuvent parfois être très disgracieuses. Leur traitement est en général difficile.