Chirurgie du menton

Homme menton avant genioplastie
Vous êtes ici : Accueil > Chirurgie osseuse > La génioplastie

La génioplastie

La chirurgie du menton ou génioplastie, a un rôle esthétique mais aussi fonctionnel pour aider à la fermeture des lèvres.
De nombreuses techniques de génioplastie existent : implant en silicone, en titane ou autre, ostéotomie, lipofilling (injection de graisse) , injection d’acide hyaluronique…
J’utilise préférentiellement l’ostéotomie , technique qui consiste à découper l’os du menton et à le repositionner.
Le résultat est définitif, et l’ostéotomie est la seule technique de génioplastie qui permet de faire toutes sortes de mouvements: recul, avancée, abaissement…tout est possible en fonction de votre besoin.
Il n’est pas rare de faire une liposuccion du cou, des bajoues et de la région sous-mentale en même temps que la chirurgie du menton. Cela permet d’affiner le visage, de redessiner l’ovale et l’angle cervico-mentonnier, ce qui est très important dans l’équilibre esthétique du visage et pour retarder le vieillissement du cou.

Déroulement d’une opération du menton

L’anesthésie et l’hospitalisation

La génioplastie se fait souvent sous anesthésie générale, en ambulatoire ou avec une nuit d’hospitalisation selon les cas.

L’intervention et les suites opératoires

L’incision se fait dans la gencive, il n’y a donc aucune cicatrice visible.
La partie osseuse du menton est découpée à l’aide d’un piézotome (scie à ultra-sons), repositionnée, puis fixée à l’aide de mini-plaques et de mini-vis en titane.
L’intervention est habituellement peu douloureuse, la lèvre inférieure peut être anesthésiée transitoirement en post-opératoire.
L’hospitalisation est d’une nuit pour s’assurer de l’absence de saignement. Hématome et œdème du menton sont habituels pendant environ 2 à 3 semaines. Il faudra manger mou pendant une dizaine de jours, le temps que la muqueuse buccale cicatrise.
L’arrêt de travail est en moyenne de 10 jours.
Les sports à risque de contact peuvent être repris après 3 mois.

Complication

Hématomes
La plupart du temps sans gravité, ils nécessitent parfois d’être évacués en urgence.
Troubles de la sensibilité de la lèvre
Cela est habituel en post-opératoire. La récupération se fait en quelques jours ou en quelques semaines.
Infection
Rare, une infection peut survenir dans les 15 jours qui suivent l’opération. Un traitement antibiotique adapté est alors nécessaire, parfois l’évacuation d’un abcès est indispensable.
Absence de cicatrisation osseuse
Très rare, elle impose de réaliser une nouvelle intervention.
Cal vicieux
Il s’agit d’une consolidation en mauvaise position. Cela est très rare et peut mener à une nouvelle intervention.
Autres cas
D’autres complications sont possibles, elles vous seront expliquées lors de la consultation et une fiche d’information vous sera remise.

Adresse

49 rue du Cdt Charcot
69110 Sainte‐Foy-Lès‐Lyon

Téléphone

04.74.70.39.20

E-mail

docteurfroget@chirurgiefaciale.fr

Réseaux sociaux

Instagram