Chirurgie réparatrice
du visage

Le visage est le miroir de l’âme, disait Cicéron… la chirurgie réparatrice du visage est le cœur de mon métier.

Le miroir de l’âme

La plupart du temps, la chirurgie réparatrice du visage fait suite à l’exérèse d’une tumeur de la peau.
Il est donc nécessaire de bien connaître ces tumeurs cutanées car avant d’envisager une chirurgie réparatrice il est indispensable de traiter correctement la pathologie responsable.
Une fois la tumeur traitée, les techniques permettant de reconstruire le visage sont nombreuses : sutures, greffes, plasties et lambeaux… Des cicatrices seront toujours présentes, mais le chirurgien peut faire en sorte que celles-ci soient discrètes, parfois presque invisibles.
Je me dois, en tant que chirurgien exclusif du visage, de vous proposer la meilleure solution, avec une approche à la fois médicale pour traiter définitivement la tumeur, et esthétique.
Lorsque la cause de la déformation n’est pas une tumeur mais une plaie, une morsure, ou un accident… les techniques mises en oeuvre sont les mêmes.

Les principales tumeurs du visage

La plus fréquente des tumeurs du visage est bénigne : il s’agit du naevus, aussi appelé grain de beauté.
Si le grain de beauté se modifie il est important d’en faire part à votre dermatologue.
S’il vous gêne ou vous complexe pour des raisons esthétiques, son exérèse est toujours possible.
Vous trouverez dans les pages suivantes des informations sur les principales tumeurs cancéreuses que l’on rencontre sur la peau du visage : carcinome basocellulaire, carcinome spinocellulaire, mélanome.

La réparation esthétique du visage

Il existe plusieurs solutions possibles pour reconstruire un visage après l’exérèse d’une tumeur ou après un accident.
Les paramètres à prendre en compte sont nombreux : l’étendue du délabrement, la localisation (nez, paupières, joues, cuir chevelu, menton, oreilles…), la couleur et la qualité de la peau, le sexe, l’âge, mais aussi l’exigence et les attentes du patient.
Chaque cas est différent, mais l’objectif est toujours le même : faire disparaître autant que possible les cicatrices.
Il faudra parfois plusieurs interventions pour obtenir un résultat satisfaisant, la plupart du temps sous anesthésie locale.
Vous trouverez dans les pages suivantes quelques exemples de reconstructions de visage que j’ai réalisées : reconstruction du nez après une morsure ou après un mélanome, reconstruction d’une oreille après un carcinome, reconstruction de la joue.
Tumeurs du visage

Adresse

49 rue du Cdt Charcot
69110 Sainte‐Foy-Lès‐Lyon

Téléphone

04.74.70.39.20

E-mail

docteurfroget@chirurgiefaciale.fr

Réseaux sociaux

Instagram